Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

saint  curé  

Derniers sujets
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum

      


Les vitraux commémoratifs en pays de Chouannerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les vitraux commémoratifs en pays de Chouannerie

Message par Nicolas Stofflet le Dim 15 Déc - 10:35

Une discussion a été engagée par Patrick, sur fesse-bouc, à propos des vitraux commémoratifs en Bretagne.
Après quelques échanges, je pense qu'il serait préférable de la poursuivre ici, pour la bonne raison qu'avec le temps elle risque de se perdre dans le tréfonds du réseau social.

Je commence donc par intégrer les trois vitraux de l'église de Kerlaz dans le Finistère – pardon ! dans la Cornouaille – qui relatent des épisodes des persécutions contre les prêtres réfractaires pendant la Révolution.


Légende : Ignace le Garrec prêtre vicaire à Kerlaz, le père Maximin L'Helgoualc'h, capucin, Le Gac, Alain Le Floch, prêtres réfugiés, refusent de prêter serment à la Constitution Civile du clergé et sont arrêtés (1793).


Dernière édition par Nicolas Stofflet le Dim 15 Déc - 10:42, édité 2 fois
avatar
Nicolas Stofflet
Admin

Messages : 154
Date d'inscription : 15/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://guerredevendee.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les vitraux commémoratifs en pays de Chouannerie : Kerlaz (29)

Message par Nicolas Stofflet le Dim 15 Déc - 10:39

Kerlaz (suite)


Légende : Ignace Le Garrec, prêtre-vicaire à Kerlaz pendant la Révolution, célèbre une dernière messe paroissiale dans une grange au Caouët en janvier 1793.


Dernière édition par Nicolas Stofflet le Mar 24 Déc - 16:54, édité 2 fois
avatar
Nicolas Stofflet
Admin

Messages : 154
Date d'inscription : 15/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://guerredevendee.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les vitraux commémoratifs en pays de Chouannerie : Kerlaz (29)

Message par Nicolas Stofflet le Dim 15 Déc - 10:40

Kerlaz (suite et fin)


Légende : Le Tribunal révolutionnaire de Quimper condamne ces confesseurs de la foi à la détention, suivie de l'exil et de la déportation (1793-1795).


Dernière édition par Nicolas Stofflet le Mar 24 Déc - 16:54, édité 1 fois
avatar
Nicolas Stofflet
Admin

Messages : 154
Date d'inscription : 15/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://guerredevendee.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les vitraux commémoratifs en pays de Chouannerie : Coulans-sur-Gée (72)

Message par Nicolas Stofflet le Dim 15 Déc - 11:00

Autre exemple, cette fois dans le Maine, dans la chapelle du château de Coulans-sur-Gée (Sarthe) :


(photo du Souvenir de la Chouannerie du Maine)


Dernière édition par Nicolas Stofflet le Mar 24 Déc - 16:53, édité 1 fois
avatar
Nicolas Stofflet
Admin

Messages : 154
Date d'inscription : 15/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://guerredevendee.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vitraux commémoratifs en pays de Chouannerie

Message par Le Loup le Dim 15 Déc - 11:27

Un topic des plus intéressants et à compléter.  Very Happy 
avatar
Le Loup
Admin

Messages : 167
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 48
Localisation : Vendée historique

Voir le profil de l'utilisateur http://chemins-secrets.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vitraux commémoratifs en pays de Chouannerie

Message par Shenandoah Davis le Dim 15 Déc - 20:46

Merci, ces vitraux sont magnifiques !  Very Happy

_________________
avatar
Shenandoah Davis

Messages : 124
Date d'inscription : 14/08/2013
Age : 58
Localisation : CERIZAY

Voir le profil de l'utilisateur http://shenandoahdavis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les vitraux commémoratifs en pays de Chouannerie : Saint-Martin-de-Connée (53)

Message par Nicolas Stofflet le Mar 24 Déc - 16:51

L'église Saint-Martin-de-Connée (un joyau du patrimoine, classé Monument historique en 1969) abrite un vitrail dédié au père Jacques Burin, curé réfractaire de cette paroisse de la Mayenne, béatifié en 1955.

Extrait d'une notice biographique :

Jacques Burin, est né à Champfleur dans la Sarthe près d'Alençon. Garçon vacher, illettré jusqu'à l'âge de 12 ans, il entre au petit séminaire puis au grand séminaire où il rattrape son retard. Il est ordonné prêtre en 1779 , puis nommé curé de Saint-Martin-de-Connée en 1786.
Son histoire est celle d'un personnage attachant, dans une campagne très pauvre. Il distribue sur ses fonds personnels de la nourriture et des aides aux habitants. Très apprécié par eux, il est choisi comme représentant du peuple auprès des instances royales.
En 1791, il refuse de prêter serment révolutionnaire à la Constitution civile du clergé. Il est donc réfractaire, arrêté et expulsé de la paroisse. Il sera emmené à pied enchaîné de Saint-Martin-de-Connée à la prison de Sainte-Suzanne, puis écroué à Laval.
Bénéficiant d'une attaque des Chouans, il s'évade. Il revient sur ses paroisses et reprend clandestinement son ministère allant de ferme en ferme, déguisé en marchand de fil du nom de Sébastien.
En octobre 1794, on lui tend un piège. Deux femmes de Courcité veulent se convertir et se confesser. Les conseils de prudence n’arrêtent pas l’intrépide Jacques Burin : « J’ai donné ma parole, je la tiendrai ». Il répond à cet appel : c’est un traquenard. Le 17 octobre 1794, la ferme du Petit Coudray à Champgenêteux est cernée par les Gardes nationaux d’Évron ; Jacques Burin, abattu de deux coups de feu, est mort martyr.

Des restes de son corps reposent dans un reliquaire à la Chapelle du Chêne, mais également dans les autels de Saint-Martin-de-Connée et Bais. Trois jours avant, il célébrait son dernier mariage à La Chapelle-au-Riboul.
Dans l'église de Saint-Martin-de-Connée, on peut lire l'acte de « résistance » contre le serment révolutionnaire ainsi que celui du dernier mariage pratiqué. Y est exposée l'ardoise gravée par les paysans de Champgenêteux lors de l'inhumation clandestine de 1794 près de la ferme. Le reliquaire est posé sur la chaire d'où il a fait son dernier sermon. Le 19 juin 1955, à Rome, le Pape Pie XII déclare Jacques Burin Bienheureux.


Épisodes de la vie de Jacques Burin (on voit en haut du vitrail l'assassinat du prêtre)


Légende du vitrail : Pour le perpétuel souvenir de l’héroïque apostolat et la mort glorieuse de Monseigneur Jacques Burin, curé de Connée tombé sous les balles des impies, le 17 octobre 1794. Ce vitrail a été posé par les soins de M. le curé Elie Ledain et du père Louis Pottier s.j. enfant de la paroisse, l’an de grâce 1934-5. A. Maume Jean fecit.
avatar
Nicolas Stofflet
Admin

Messages : 154
Date d'inscription : 15/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://guerredevendee.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les vitraux commémoratifs en pays de Chouannerie : Laval (53)

Message par Nicolas Stofflet le Jeu 26 Déc - 18:47

La cathédrale de la Sainte-Trinité de Laval abrite une verrière illustrant le martyre des 14 prêtres (5 d'entre eux avaient plus de 70 ans) guillotinés sur la place de la Révolution (place de La Trémoille) le 21 janvier 1794. Réalisée en 2009 par Didier Alliou, elle se trouve dans le chevet, près de l'autel du Saint-Sacrement.




Détail de la guillotine – Sur le fond rouge, les paroles du Salve Regina que les condamnés chantèrent en montant à l'échafaud
avatar
Nicolas Stofflet
Admin

Messages : 154
Date d'inscription : 15/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://guerredevendee.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les vitraux commémoratifs en pays de Chouannerie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum